Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Escroquerie et exercice illégal de la médecine / psychophanie pseudo-thérapie?

Au printemps 2002, nous avions pu obtenir qu’une enquête administrative soit diligentée, menée conjointement par le Conseil Général, la DDASS des Côtes d’Armor et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, conduisant en septembre à une injonction préfectorale d’interdiction de la pratique de la Communication Facilitée à Ker Spi. Plus récemment, en septembre 2005, une information judiciaire contre X a été ouverte par le Parquet de Saint-Brieuc, pour escroquerie au préjudice de personnes particulièrement vulnérables, et exercice illégal de la médecine. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins a également émis un avis défavorable en 2004. Enfin, cette méthode est clairement « épinglée » dans les rapports 2005 et 2006 de la MIVILUDES [1], et très sévèrement dénoncée dans  le tout récent rapport de la Commission d’Enquête Parlementaire relative à l’influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs (voir encadré page suivante).

Cela dit,  nous ignorons pour l’instant quelles sont ou quelles vont être les décisions que va prendre le Ministère de la Santé. Pourtant, il y a urgence, les associations spécialisées estiment à 500 000 le nombre de personnes en France victimes de ces « pseudothérapies ». Depuis quelques années, le nombre de ces méthodes charlatanesques a véritablement explosé, on en dénombre actuellement 200. Il s’agit donc d’un véritable problème de santé publique.

Des pratiques portant atteinte à la dignité des enfants handicapés.

Extraits du rapport 2006 de la Commission d’Enquête Parlementaire sur les sectes (MIVILUDES)

La théorie de la communication facilitée a particulièrement retenu l’attention de la commission d’enquête […]. Ce principe connaît un succès certain et naturel quand il trouve à s’appliquer aux tentatives que font les familles pour sortir du désarroi dans lequel les plonge le handicap mental d’un enfant. […] Dans la communication facilitée comme pour les enfants indigo [2], le processus naturel de  l’apprentissage, en particulier de la parole, est ignoré […]. Les résultats de la technique de la communication facilitée tels que la commission d’enquête a pu en prendre connaissance au travers du visionnage d’une cassette vidéo sont particulièrement consternants. Les discours singulièrement sophistiqués attribués aux enfants sont, de manière évidente, les produits de l’imagination du « facilitant », à savoir Mme Anne-Marguerite Vexiau. L’ensemble de ces « séances » laisse l’impression d’une sorte de vampirisme intellectuel exercé au détriment d’enfants dont est exploité l’état d’extrême vulnérabilité. 

En ce sens, la communication facilitée ne peut être réduite à n’être qu’une version modernisée du spiritisme, et, somme toute, un procédé charlatanesque comme un autre. Cette supercherie ne fait pas que tirer profit du désarroi des parents de handicapés ; elle porte atteinte aux droits fondamentaux des enfants […].

Cf.: Article portant sur le sujet de Ouest France à l'adresse : http://prevensectes.com/rev0406.htm#11

Il est également étonnant qu’aient pu être soumis à ce procédé des enfants soignés en milieu hospitalier ou dans des institutions spécialisées. À cet égard, les membres de la commission d’enquête s’étonnent que les pouvoirs publics n’aient pas pris la mesure du danger de tels procédés et les aient laissés se développer. Ainsi le foyer Ker Spi dans les Côtes-d’Armor a recouru à cette pratique  pendant 4 ans jusqu’en 2002. Ce n’est qu’en 2005 qu’une information judiciaire a été ouverte pour escroquerie et exercice illégal de la médecine. De plus, il a été porté à la connaissance de la commission d’enquête que la communication facilitée n’avait pas été considérée comme une voie de recherche à écarter par le service universitaire de pédopsychiatrie de Brest, dirigé par le professeur A. Lazartigues […]. L’argumentation avancée met sur le compte du « doute » qui doit caractériser la démarche scientifique, l’intérêt dont peut légitimement être l’objet cette technique ; ce raisonnement méconnaît le fait que le doute ne peut être à l’origine d’un progrès de la connaissance que s’il relève lui-même du champ de la connaissance […]. La commission d’enquête dénonce vigoureusement cette démarche qui peut amener à faire valider par des structures universitaires des pratiques relevant de la manipulation psychologique et appelle à la plus extrême vigilance en ce domaine.

Par ailleurs, il est particulièrement étonnant que l’association Ta Main pour parler, qui se donne pour mission de propager cette théorie,  puisse faire valoir, dans ses documents vidéo comme sur son site Internet, un financement de ses « recherches » par la Direction générale de la santé. […]. http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-enq/r3507.asp  

Depuis ce rapport, la communication facilitée n’est plus utilisée au Foyer Ker Spi. Mais la pratique se développe et connaît un succès grandissant dans de nombreuses régions. Charlie Hebdo qui avait dénoncé en 2003 une grossière escroquerie à base de spiritisme New Age avait fait l’objet d’un procès de la part d’Anne-Marie Vexiau. Procès perdu par la plaignante. Charlie Hebdo dénonçait également un remboursement par la sécurité sociale. Remboursement qui a toujours cours pour les thérapeutes qui utilisent cette pseudo-science. 

[1] Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires.
[
2] Les enfants indigo (ou encore enfant des étoiles, enfant de lumière, enfant de Cristal) sont liés à une croyance selon laquelle de plus en plus d’enfants nés ces dernières années seraient « hors normes » et possèderaient des aptitudes psychologiques et spirituelles exceptionnelles, voire des pouvoirs paranormaux. Des méthodes nouvelles et spéciales d’éducation devraient être mises en place pour recueillir le message (parfois extra-terrestre) porté par ces enfants, ou pour permettre leur épanouissement et leur éviter l’autisme ou des « syndromes dépressifs ». 

 

 
Pierre Declercq Hypno-Praticien
© 2017 hypnose, bordeaux, hypnose, merignac, stress, tabac bordeaux, hypnothérapeute Bordeaux
Site réalisé par MDMC Conseil