Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Qu'attendez-vous pour réveiller votre sommeil?

Qu'allez vous faire lorsque vous aurez endormi votre insomnie? Dormir, probablement...
 

Définition :
 
L'insomnie est la diminution de la durée habituelle du sommeil et/ou l'atteinte de la qualité du sommeil avec retentissement sur la qualité de la veille du lendemain.
 
Diagnostic de l'insomnie :

Le déclenchement des mécanismes du sommeil est lié à un comportement particulier au moment du coucher. Chez l'insomniaque ce dernier est perturbé. Plusieurs possibilités existent pour rétablir des signaux de sommeil cohérents. Restaurer une bonne hygiène de vie est un préalable indispensable, mais non suffisant pour mieux dormir. 


L'hypnothérapie :

L'hypnothérapie met en perspective les éléments intérieurs responsables de ces troubles. Ces éléments une fois positionnés peuvent se révéler - et c'est là un des aspects étonnants de cette thérapie, comme les éléments les plus puissants et les plus pertinents pour revenir, pour (re)créer un sommeil de qualité réellement appréciable.
 
Les différents stades naturels du sommeil:
 
Pour s’endormir, quelques conditions sont requises :
  1. repli physique
  2. température adaptée
  3. baisse des stimulations sensorielles et psychiques 
Les ondes bêta, ondes de l’éveil se transforment en ondes alpha (somnolence ou relaxation, entre veille et sommeil). 

Endormissement :

les ondes alpha disparaissent, remplacées par des ondes "thêta" aux pulsations ralenties. Cette phase dure environ 10 minutes. 

Sommeil léger :

ce stade dure 20 minutes environ. Le rythme de l'électroencéphalogramme est plus lent, avec la présence d'ondes sigma.  

Sommeil profond :    

Cette phase dure environ 10 minutes. Les ondes sont encore plus ralenties (1 à 3 par seconde). Ce sont des ondes "delta", de grande amplitude. C'est le sommeil de la récupération physique.  

Sommeil très profond : 

Cette phase dure environ 60 minutes. Les ondes sont très régulières et ce sont toujours des ondes delta. Les fonctions vitales sont au plus bas. C'est le sommeil de la récupération physique. 
 

Sommeil paradoxal : 

phase des mouvements oculaires, avec atonie complète. C'est la phase des rêves. On retrouve alors les ondes alpha. Cette phase dure de 5 à 15 minutes.
 
Toutes ces phases constituent un cycle. Il y a aura 4 à 6 cycles par nuit. Le premier cycle dure de 90 à 120 minutes. Les cycles suivants sont de plus en plus courts. Selon les découvertes d'E. Rossi, le corps fonctionne selon un rythme activation/repos de 90mn-20mn environ. Ces cycles correspondent à ceux du sommeil. L’intéressant ici est que ces cycles continuent pendant la journée. Le creux ultradien sera cette période de 20mn ou l’état de conscience se modifie naturellement (rêverie, distraction, …).
 
Cycles ultradiens et hypnose :
 
- L’hypnose en elle-même reproduit les caractéristiques de ce creux ultradien nécessaire à l’équilibre de l’individu : une phase de repos psychobiologique. L’hypnose permet également de reprogrammer ce rythme naturel (de sommeil). Le travail avec l’inconscient se produit au moment du creux ultradien. Les potentialités psychocorporelles du sujet sont alors à disposition et optimales. L’auto-hypnose (pratiquée au moment des creux ultradiens) constitue un outil pertinent et efficace.
 
- L’hypnose dans les creux ultradiens est tout autant un outil de récupération, de régénération qu’un outil de thérapie psychobiologique.

« L’hypnose thérapeutique procure un état agréable dans lequel ces cycles ultradiens peuvent se normaliser simplement par eux-mêmes, et de la sorte réduire le pouvoir des processus psychosomatiques pathogènes, directement à leur source psychophysiologique. »
Ernest Rossi 
 

Type de troubles la nuit et le jour (malheureusement pas exhaustive) :

Pendant la nuit la quantité de sommeil est réduite par :
  1. des difficultés d'endormissement,
  2. des éveils nocturnes,
  3. un réveil trop précoce le matin.
  4. Le sommeil est vécu comme léger et non reposant.
  5. La journée du lendemain est difficile avec des plaintes de fatigue, somnolence, irritabilité, et s'accompagne souvent de troubles de l'humeur.
  6. etc. 
Signes associés pouvant exister :  
  1. des paresthésies dans les jambes (fourmillements, brûlures, agacements) très gênant pour la personne lorsqu'elle se couche dans son lit, l'obligeant à se relever, à marcher. Elle a besoin de se doucher les jambes avec de l'eau froide, ou de se les frotter vigoureusement.
  2. En cas d'éveils nocturnes les mêmes manifestations se reproduisent,
  3. des mouvements périodiques des jambes que le patient ne ressent pas mais qui peuvent gêner considérablement le conjoint,
  4. une respiration irrégulière ou un ronflement 
  5. etc.

 
Dans l'ensemble des cas la thérapie par l'hypnose permet de remettre en route les circuits traditionnels du sommeil. Avantages conséquents, pas de médicaments, c'est une technique pour la vie, vous l'oubliez car elle devient automatiquement inconsciente. 
 
Alors qu'attendez vous pour endormir votre insomnie ?

 

 
Pierre Declercq Hypno-Praticien
© 2017 hypnose, bordeaux, hypnose, merignac, stress, tabac bordeaux, hypnothérapeute Bordeaux
Site réalisé par MDMC Conseil